Opéra Phase 1 | Alexandre St-Onge et Suzanne Leblanc

Updated: Aug 19


Opéra Phase 1 utilise deux voix cherchant une unité sur la base de trois agentivités : les relations humain-machine, les rapports hybrides et l'être ensemble. Le projet pour Radio-Hull se décline en 4 interventions d'une demi-heure introduisant le vocabulaire, le phrasé ainsi que le contexte sonore des différents protagonistes.


----------


Alexandre St-Onge est un artiste interdisciplinaire ainsi qu’un performeur sonore qui explore les mutations du corps performatif à travers ses médiations sonores, textuelles et visuelles. Docteur (PhD) en études et pratiques des arts (UQÀM, 2015) et professeur adjoint à l'École d'art de l'Université Laval, il est fasciné par la créativité en tant qu’approche pragmatique de l’insaisissable. Il a publié plus d’une vingtaine d’œuvres et a présenté son travail au Québec, au Canada, au Chili et dans divers pays d'Europe. Il a fondé les éditions|squint|press avec Christof Migone et il crée au sein de collectifs ainsi qu’avec de nombreux artistes : Marie Brassard, Simon Brown, Karine Denault,K.A.N.T.N.A.G.A.N.O., Lynda Gaudreau, Klaxon Gueule, kondition pluriel, Suzanne Leblanc, mineminemine, Line Nault, Shalabi Effect, undo et Unzip Violence parmi d’autres.


Suzanne Leblanc est professeure associée à l'École d'art de l'Université Laval, où elle a été professeure de 2003 à 2019. Elle détient un doctorat en philosophie (UQTR, 1983) et un doctorat en arts visuels (Concordia, 2004). Ses réalisations relèvent d'une pratique philosophique en contexte artistique. Elle s'intéresse particulièrement à la question des rapports humain-machine ainsi qu'aux expériences de pensée impliquant les environnements extrêmes. Elle a présenté des oeuvres vidéo de 1997 à 2010 (MACM, Rendez-vous du cinéma québécois, SKOL, U. Laval), publié un roman philosophique, La maison à penser de P. (La Peuplade, 2010), et dirigé un numéro de la revue Intermédialités (Programmer/Programming, 2009). Elle est l'auteure de Menlo Park: trois machines uchroniques avec O. Asselin et D. Tomas (2014) et elle a contribué à Espaces de savoir (2016).